AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En chasse [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sam Owens
Sam | Death is my GIFT
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Statut : Chasseur &' Célibataire
Humeur : Destructrice x)
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: En chasse [PV]   Mar 7 Oct - 10:34

    Il était tard quand Sam quitta le motel dans lequel lui et son frère avait pris possession des lieux. Ils n'étaient arrivés dans la ville de Forks que depuis quelques jours, et Sam n'avait encore par pris le temps d'en faire le tour. Pour dire vrai, il ne se sentait plus très bien depuis quelque temps et n'avait plus vraiment le même entrain à la chasse qu'il pouvait avoir autrefois. La rage qu'il avait contre les vampires, cette rancoeur du passé qui ressurgissait à la simple vue de canines trop agressives qu'il ressentait au fond de lui se tassait et disparaissait petit à petit. Depuis sa dernière rencontre avec un vampire qui essayait tant bien que mal de ne mordre aucun humain et de se nourrir exclusivement de sang de vache. Il avait alors vu ses seules convictions perdre tout sens devant la bataille que menait cette bête pour ne pas faire de mal à autrui et rester dans le bon chemin. Les mains dans les poches, il avançait dans les ruelles de la ville, ne pensant à rien d'autre qu'à tout ça. Avait-il pris la bonne décision, il y a 3 ans, en choisissant de suivre Dean et d'exterminer la race des vampires ? Au fond, n'étaient-ils pas eux aussi des êtres vivants ou presque ? Sam ne savait plus vraiment ou tapper et sans s'en rendre compte, il se retrouva bien vite à l'orée du bois, une forêt menaçante et très effrayante qui ne donnait sûrement pas l'envie folle de s'y ballader à une heure aussi tardive. Pourtant, bien malgré lui, Sam avança. L'esprit nageant dans des pensées qui partaient dans tous les sens, il s'aventura à travers les arbres, cherchant tant bien que mal un peu d'action. Une soirée tranquille, le vent était levé, mais ne venait pas frapper le visage de Sam, protégé par les troncs immenses et luisant de la forêt. Les mains toujours dans les poches, il fixait un point dans le vide, devant lui, ses pas se suivaient, sans un seul but précis. Son jean était rapiécé et déchiré à quelques endroits, sa veste servait à le réchauffer et ses chaussures provoquaient sous son poids un bruit plus ou moins étrange mêlé entre un grincement de porte et un coassement de crapeau. Il se surprit à sourire, une pensée complètement stupide lui traversa l'esprit. Si Dean se réveillait maintenant, si son frère décidait de stopper sa longue sieste et de sortir de son rêve, il retrouverai un lit avvoisinant le sien complètement vide, de quoi paniquer, et vu son humeur protectrice envers son jeune frère, il serait sûrement entrain de le chercher partout dans la ville. Son portable ? Sam ne le prenait pas ou très rarement avec lui, il ne supportait pas d'être dérangé dans des instants où, comme celui-ci, il souhaitait être seul. Il s'enfonçait dans la forêt, sans vraiment s'en rendre compte !

    Il fut tirer de ses pensées lorsqu'un craquement se fit entendre derrière lui. Par précaution, il ne dégaigna pas l'arme qu'il portait toujours dans son jean dans son dos, de peur de se retrouver face à quelqu'un d'humain et de l'effrayer. Il se contenta de se retourner doucement sur ses pas, et de fixer l'horizon. La pénombre de la forêt ne lui permettait pas de voir bien loin, pourtant, ses yeux s'habituèrent très vite à celle-ci. Il ne percevait rien, pas même l'impression bizarre d'être épié ou suivi. Il se sentait complètement seul dans cette immense forêt, ses yeux se plissèrent, il ne voyait vraiment rien. Il leva les yeux au ciel, du moins, il essayait. La verdure et les branches énormes des sapins et des tilleuls ne lui permettaient même plus d'appercevoir une quelconque étoile, il était comme enfermé dans une bulle de tronc et d'écorce. Il se retourna, ne reconnaissait plus les arbres et ne savait plus vraiment ou se trouvait le chemin par lequel il était entré dans la forêt. Pris d'un frisson il trembla. Un bruit se fit entendre à sa droite, l'oreille attentive, il se tut, bloqua sa respiration. Il y avait quelqu'un, il n'était plus seul. Il ferma les yeux, fit le noir en lui. Le bruit se rapprochait, puis s'éloignait. Comme si le prédateur cherchait à intimider sa proie, Sam se concentra. Ce n'était ni humain, ni vivant, ce qu'il y avait avec lui dans les bois était de l'ordre du surnaturel. Il sentait sa présence comme il l'avait senti lors de sa chasse contre un Windigo. Il dégaigna alors son arme, la pointant dans le vide, il tournait sur la plante de ses pieds. L'estomac noué, il ne savait pas vraiment comment agir ni comment son adversaire allait agir. Il était au centre même d'un épisode de "Profiler", ce qui le fit plus ou moins sourire. Il s'arrêta net, le bruit était face à lui, le prédateur aussi. Sam s'avança doucement, le chargeur prêt à tirer, il ne tremblait pas. Cette vie, c'était la sienne, il avait tellement l'habitude de jouer avec la mort elle-même qu'il ne se rendait même plus compte des risques qu'il encourait. Il sentit une respiration, son adversaire ne bougeait pas, il semblait l'attendre. Le noir était total, Sam ne percevait plus qu'un simple bruit de souffle, duquel il se rapprocha dangereusement. Encore quelques pas, il le ressentait au plus profond de ses entrailles. Puis, plus rien, il ne sentait plus rien. Il se trouvait à l'endroit même où la respiration s'était faite entendre, il se tenait là ou le sol avait été foulé par quelque chose de surnaturelle, il le saviat, il en était sur. Curieusement, il n'y avait plus rien, Sam se sentait à nouveau seul dans cette forêt immense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ever-higher.forum-actif.net
Bobbie Stevens
Loup Garou
avatar

Nombre de messages : 262
Age : 25
Statut : Loup-Garou > Protecteur
Humeur : Seule
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: En chasse [PV]   Sam 11 Oct - 22:02

    Il était dans les environs de onze heures du soir. La maison Stevens était calme et aucun son de se faisait entendre dans les environs. Une seule personne ne dormait pas dans la maison et ce n’était pas nouveau. Bobbie n’arrivait jamais à dormir la nuit mais le jour il n’y avait aucun problème. Soit, elle tournait en rond dans sa chambre ou bien elle prenait un livre et le lisait au complet en une nuit ou ce qu’elle faisait le plus souvent, elle se sauvait par la fenêtre de sa chambre et marchait toute la nuit dans la forêt qui entourait sa maison. Elle le faisait souvent depuis la nouvelle. Elle n’aimait pas être dans la même maison que ses parents. Ils lui avaient mentie depuis tellement longtemps que maintenant elle ne leur faisait plus confiance.

    La jeune fille était debout dans sa chambre et réfléchissait à si elle sortait ou si elle restait dans sa chambre le reste de la nuit à lire ou tourné. Elle décida finalement de sortir de chez elle et faire un tour dans la magnifique forêt. Bobbie prit un sac et le remplit d’une simple robe blanche. Si elle se transformait en louve, elle devait bien avoir des vêtements lorsqu’elle allait reprendre forme humaine dans la forêt. Bobbie sortie par la fenêtre et atterrie sur ses pieds. Elle se mit à courir à une telle vitesse qu’on n’arrivait pratiquement pas à la voir. Elle sauta et se transforma déchirant son linge sur son dos. Elle atterrie sur ses pattes et rebroussa chemin pour prendre le sac sur le sol. Elle le prit dans sa gueule et trottina tranquillement dans la forêt.

    Après quelques heures de marche, la jeune louve sentie une présence. Un homme par son odeur. Elle alla plus loin et ce re-transforma. Elle s’habilla de sa robe blanche et retourna à l’endroit ou elle avait senti l’odeur. Mais en s’y rendant, elle fit craquer une branche sous son poids. Elle recula et changea de place avant que l’homme vienne à l’endroit ou elle était quelques secondes plutôt. Elle le vit enfin. Un beau brun seul dans la forêt. Elle le détailla et remarqua une arme à sa ceinture. Elle eut un mouvement de recule. C’était sûrement un chasseur. Elle en avait entendu parler. Bobbie décida de ne pas trop s’approchée et de s’éloigner sans faire de bruit ce qui joua contre elle encore une fois. Elle venait encore de marché sur une branche…


    * Quel nulle*, pensa t’elle avant de se remettre en mouvement pour pas que le chasseur la trouve. Elle avait toujours le regard sur l’homme a chaque fois qu’elle ne passait pas devant un arbre. Lorsqu’elle arrêta de bougé, elle le vit dégainer son arme et la pointé dans sa direction. Bobbie était pétrifier. Elle ne savait plus quoi faire. Elle ne savait pas comment agir dans ce genre de situation. Disons que ça ne lui était jamais arrivé jusqu’à maintenant. Bobbie respirait très vite ce qui aidait le chasseur à s’orienter dans sa direction. Lorsque le chasseur fut à quelques pas d’elle, Bobbie se remit en mouvement et disparue a travers les arbres mais elle revint sur les lieux par un autre chemin. Elle était derrière un arbre et regardait le chasseur avec un petit sourire. Étrangement, Bobbie était très calme. Elle savait ce qui venait de se passée mais elle n’avait plus peur. Elle continue de sourire toujours en regardant le chasseur devant elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam Owens
Sam | Death is my GIFT
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Statut : Chasseur &' Célibataire
Humeur : Destructrice x)
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: Re: En chasse [PV]   Lun 13 Oct - 11:59

    L'oreille attentive, Sam se retrouvait à nouveau seul. Ne sentant plus aucune présence d'un être surnaturelle, il rangea son arme dans son jean, derrière son dos. En soupirant, petite frayeur, fallait l'avouer. Mais Sam jouait jour après jour avec cette peur, il pratiquement le dangereux jeu de sa vie et savait qu'à tout instant, il pouvait mourir sans même s'en rendre compte. Et après ? Le prix à payer n'était pas assez élevé, tout ce qu'il souhaitait, c'était de réduire à néant la race monstrueuse des vampires, cette même race qui avait tué sa mère et son ex-copine. Cette rage, il avait appris à la canaliser pour lui donner un avantage lors des combats à mains nues, cette rancoeur lui procurait une force que peu de personne "normales" possédaient. Il cultivait cette rage comme on cultivait l'amour au fil des jours, il avait appris à en faire son alliée et si aujourd'hui il craignait aussi peu de devoir mourir, c'était parce qu'il savait qu'il survivrait jusqu'au jour où il se retrouverait face à l'ordure qui avait tué de sang-froid sa défunte mère et ex-copine. La rage était une sensation brulante qui s'enflammait au fond de sa poitrine, comme une épine sous le pied, il la sentait chaque jour quand il ouvrait les yeux et chaque nuit quand il les refermait avant de s'endormir. Comme un sac que l'on porte sur le dos, la souffrance qu'avait engendrée ces décès lui pesait sur les épaules, et chaque fois qu'il se rendait compte qu'il avançait dans sa vie, il sentait le poids des douleurs s'agrandir. Dans la pénombre total de la forêt, il se sentait presque en sécurité, dans son dos, l'arme blanche était froide, inutilisée encore, mais prête à l'être. Dans sa poche du jean droite, des munitions, toujours sur lui en cas de "panne de revolver" et sur son molet, tenu par une sangle, un couteau qu'il gardait sur lui comme arme de secour. Sachant que le moyen de tuer un être surnaturel était différent pour chaque cas, il se préparait avant chaque chasse à différentes éventualités. Malheureusement pour lui, il n'avait pas prévu de chasser quoi que ce soit ce soir là et n'avait sur lui que ces deux seules armes qui, en présence d'un Windigo, ne l'aurait pas vraiment aidé. Aucun briquet, ni même de quoi allumer un feu, il serait rapidement démuni et à la merci d'une créature trop puissante. A cette pensée, un frisson parcouru son échine et s'arrêta dans ses cervicales. Il recula de quelque pas, s'écrasant contre un chêne un peu trop large et trop dur. Il serra les dent sous l'effet de la douleur, puis passa dans ses cheveux une main qui tremblait doucement. Il posa ses doigts sur son revolver et le dégaigna, jugeant qu'il lui était nécessaire de s'armer pour se défendre, en tous les cas, pour essayer. Il tourna les yeux, il était pratiquement aveugle, la nuit était trop dense et les arbres cachaient les seuls rayons de lune qui tentaient de les traverser.

    Il tourna sur ses talons, par quel chemin était-il arrivé ? Et surtout, comment allait-il ressortir de cette immense forêt. Il n'osait pas bouger, de peur de s'enfoncer d'avantage. Et comme un malheur n'arrivait jamais seul, il glissa la main dans la poche de son veston, mais n'y trouva pas son portable. Il l'avait donc oublié sur la table de chevet de leur chambre au motel. Il soupira, quel imbécile. Il n'eu plus le temps de réfléchir, une odeur lui parvint. Il se tut, plus un bruit ne se faisait entendre dans la forêt. Il n'était plus seul, et cette fois, la certitude était quasi permanente, quelqu'un l'observait, il sentait peser sur lui une pair d'yeux qui ne le quittait plus. Il tendi les bras devant lui, armé de son arme, il tournait sur ses talons, tentant d'entendre ne serait-ce qu'un bruit. IL suffisait à son adversaire de ne comettre qu'une seule erreur et le coup partirait tout seul. Bon tireur et sûrement meilleur viseur que son frère, il savait qu'il ne louperait pas sa cible, il la toucherait, quelqu'en soit l'endroit ou la balle arriverait. La concentration le fit tressaillir. Il avança doucement. Par mégarde, il trébucha dans une racine. Sa tête s'éclata contre le sol dans un bruit de craquement, il lacha un léger cri en se redressant sur ses mains. Il saignait au niveau du front. Son arme avait éjecté de sa main pour se retrouver contre un tron, plus loin. Dans la nuit qui l'entourrait, Sam ne la trouvait plus. Et merde ! Cette fois ci, il sentait bien qu'il était démuni et sûrement la nouvelle proie d'un démon en chasse. Il se releva sur ses genoux, puis se redressa sur ses pieds, douloureusement. Il s'appuya contre le tronc derrière lui et reprit sa respiration, se penchant en avant, il sorti de sa gaine son couteau et releva son buste. Il était dans un lieu hostile, armé de son seul couteau et en présence d'un démon qui cherchait sûremetn pas à faire un brin de causette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ever-higher.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En chasse [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En chasse [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» angle de chasse
» Petit rapport de chasse du 07/05/09
» Chasse à la probable supercellule en Lorraine - 26 août 2010
» je vais à la chasse....aux timbres....lol
» cor de chasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CULLEN, Twilight *___ :: { Forks. * :: Les Alentours :: La Forêt-
Sauter vers: