AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vie n'est plus qu'un jeu. La mort ? Son enjeu. }Libre

Aller en bas 
AuteurMessage
Sam Owens
Sam | Death is my GIFT
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 28
Statut : Chasseur &' Célibataire
Humeur : Destructrice x)
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: La vie n'est plus qu'un jeu. La mort ? Son enjeu. }Libre   Ven 10 Oct - 11:28

    Parc municipal de Forks, 22h30, armé d'un simple revolver, un jeune homme accélère son pas. Sa "cible" se situe à quelques mètres devant lui. Il fléchi les jambes, plisse les sourcils et ralenti soudainement son pas. Se calfeutrant derrière un arbre, il scruta sa proie positionnée à un ou deux mètre devant lui, lui tournant le dos. Le ciel était nuageux, comme toujours à Forks, même de nuit, des gouttes commencèrent même à perler sur les feuilles des arbres, venant doucement s'écraser sur la joue du jeune homme armé. Doucement, il changea de position, son ennemi était toujours de dos, ne pouvant ainsi pas le voir, pourtant, le jeune chasseur le savait, il sentait sa présence. Ce jeune homme armé d'un revolver était un garçon plus ou moins d'apparence pûrement banale, rien d'extraordinaire, les cheveux mi-longs et foncés, le regard perçant et profond et les pomettes bien dessinées, il avait l'habitude des virées nocturnes à suivre un quelconque prédateur. Portant un veston en noir, pour se camoufler dans la pénombre, et un jean délavé et troué par certains endroits, il s'adossa à un rocher, s'accroupissant légèrement et hocha du visage pour observer la "bête" qui se trouvait à quelques centimètres de lui. Sam Owens avait grandit dans l'horreur, découvrant à 8 ans que les vampires existaient, il avait appris à les combattre, et même si pendant plus de 18 ans il avait cherché à se séparer de cette vie qu'il n'imaginait pas comme la sienne, aujourd'hui, il était de nouveau plongé en plein coeur d'une intrigue qui le laissait béat. Sa cible était actuellement un démon pour le moins étrange, poilu sur les dorsaux, il avait le visage dépecés par certains endroits et les crocs qui ressortaient de sa cavité bucale laissaient comprendre qu'il était plus qu'un simple animal. Le dos courbé, les bras dépassant de long les os du bassins, les pieds démesurément grands, cette bête était hideuse et faisait peur. Ses yeux sortaient doucement de leurs orbites et son torse était à découvert, marquant ainsi une certaine précarité et sauvagerie qui faisait de lui un prédateur hors pair. Sam ne voyait de lui que son dos, sans se demander une seule seconde pourquoi le démon s'était arrêter devant cet arbre, il le contourna, se retrouvant alors derrière lui, le revolver pointé sur son crâne. Dans la longue lignée des chasseurs, la famille Owens avait bien fait parler d'elle, leur goût du risque n'était plus à prouver quant à leur notoriété, elle était déjà faite. Le visage amusé, un léger sourire planté sur ses lèvres, Sam ne tira pas. L'animal releva le front, il semblait avoir été interrompu dans son occupation...

    "On ne tourne jamais le dos à un ennemi. On ne te l'as jamais enseigné, en enfer !"

    L'animal se retourna, grognant. La provocation faisait parti du jeu, et l'enjeu de cette partie était la mort. Un des deux participants ne verraient pas le jour se lever, c'était dommage et triste, mais c'était ainsi. Sam osait croire que tout ça n'était qu'un rêve, certaines fois, il aurait voulu se réveiller en sursaut la nuit, regarder sous son lit et ne trouver qu'un manceau de poussière plutot que des yeux d'un jaune effrayant d'un redoutable adversaire. Sa vie n'était faite que de sang et de bataille, bien loin des études universitaires qu'il avait toujours espéré, de plus, il avait tellement de chose à vivre encore. Devant l'ironie de cette scène, Sam étouffa un rire, l'adversaire connaissait lui aussi les règles du jeu. Celui qui engageait la bataille avait plus de chance de finir dans un cerceuil que celui qui attendait, alors pendant une longue minute, c'était un échange de regard déterminé qui traçait entre les deux joueurs. Sam continuait de sourire, dans son éducation, on lui avait appris à ne jamais abattre un ennemi le dos tourné, c'était lâche et puéril, voila pourquoi il avait engagé le combat en le provoquant. De plus, un coup à bout portant dans le dos avait moins de chance de tuer la cible du premier coup qu'un coup portant au front. Le revolver armé, le doigt sur la détente, Sam était prêt, il réagirait du tac-au-tac. Dès que le bras de son ennemi se lèverait pour s'abattre sur son front, Sam tirerait. La scène était préparé, comme toujours, il savait ce qu'il devait et ne devait pas faire. Pourtant, l'ennemi ne semblait pas bouger. Décidé à ne pas passer la nuit sur lui, Sam agissa le premier. Tout n'était plus que question de vitesse, prenant appui sur ses jambes, le jeune chasseur tira. L'animal évita la balle et se jeta sur l'homme. Sam plia les genoux et se lança sur sa droite, évitant de justesse l'attaque du démon, pourtant, il n'évita pas le coup qui suivit. Bien plus rapide à se remettre d'une chute, le démon avait déjà attrapé Sam par les côtes et l'avait envoyé valsé contre un arbre au loin. S'effondrant dans un cri de douleur, le chasseur perdi son arme. La bataille venait de commencer. Sam pris appui sur ses mains pour se relever, les griffes lui lacérèrent le visage. Il saignait, mais sa détermination était sans faille, il retenu le prochain coup du monstre par la force de ses poings et d'un coup de genoux bien placé, il fit tomber son adversaire. Se servant du poids de son corps et de la force de l'animal, il se souleva par dessus celui-ci pour atterir derrière. Là ou se trouvait son arme, il se baissa pour la ramasser. Au même instant, le démon se releva, sauta sur Sam pour le faire à nouveau tomber sur le dos. BAM ! Le coup parti tout seul. Son revolver planqué sur sa poitrine, Sam avait appuyé sur la gachette au bon moment, le monstre s'effondra sur lui, il l'avait abattu. Il le fit rouler sur le côté, puis se releva, essuyant ses vêtement, il passa une main sur son visage. Marqué de trois grands traits, il n'était pas en très bon état, mais à cette heure avancée, il n'y avait pas grand monde dans le parc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ever-higher.forum-actif.net
 
La vie n'est plus qu'un jeu. La mort ? Son enjeu. }Libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CULLEN, Twilight *___ :: { Forks. * :: Le Parc Municipal-
Sauter vers: